Troisième seuil

Troisième seuil de foi : l'Évangile

Si aujourd'hui, en pleine conscience je dis : "je crois en Jésus", c'est que j'ai franchi un seuil décisif. J'ai vécu une rencontre et je vis une relation extraordinaire avec un homme d'il y a deux mille ans que je considère comme le créateur de l'univers et qui transfigure mon existence aujourd'hui ! Paradoxe ultime qui allie dans le même être l'altérité de la transcendance la plus absolue et la proximité fragile du frère le plus contemporain ! Or l'histoire de cet homme n'est pas inaccessible. Elle est bien enracinée dans celle de ce peuple de croyants qui l'a porté et dont nous avons approché le mystère en ces deux seuils déjà considérables, l'un qui affirme l'alliance d'un Dieu tout proche, l'autre qui affermit cette alliance dans le temps de l'épreuve et du silence.