Théo/Philo

Théo/Philo fiche 1.1b (suite) Lambert Wilson

Ce deuxième document fait passer du personnage à la personne; du comédien à l'être humain. Il y est aussi beaucoup question de "sacré". Plus conventionnel, apparemment, car on y parle explicitement de religion. Pourtant, écoutez bien !

Peut-être qu'avec les clés fournies dans le premier document (Calvin Russel) vous parviendrez à identifier cet "existentiel sacral" dans lequel la foi se risque.

Théo-philo-Document : Une lecture religieuse du conflit israélo-palestinien

Le conflit israélo-palestinien prend de plus en plus des deux côtés une coloration religieuse. Cela contribue à aggraver les tensions mais peut aussi, à l'inverse, indiquer une voie de sortie. La tradition juive (mais aussi musulmane) manifeste une ouverture à la "sagesse des nations". C'est au titre même de la religion que l'on peut mettre en oeuvre le droit international.

Théo-philo-Document : Enseigner la Shoah dans les écoles juives

Comment sortir des processus d’identification, telle est la vraie question que pose l’enseignement de la Shoah dans une école juive actuellement. Faut-il enseigner aux enfants le langage qui leur est tenu à Pessah, « Tout se passe comme si tu étais un contemporain de la Shoah, tu es dans une certaine mesure un survivant, c’est à toi que c’est arrivé, pas à d’autres » ? Pour prendre le contre-pied de cette attitude, je dirais en caricaturant le professeur israélien Leibowitz : « La Shoah, c’est avant tout l’affaire des non-Juifs. »

Extrait de  "L’enseignement de la Shoah dans les écoles juives." (Pages 87 – 117) Katy Hazan in Les Cahiers de la Shoah 2005/1 (no 8)  Éditeur Les Belles lettres