Seuil 1

Synthèse 1er seuil

La foi biblique transmise par des générations de croyants depuis la « nuit des temps », plonge ses racines dans le terreau des religions naturelles de l’ancien Moyen-Orient (Égypte,  Mésopotamie, Hittites, Cananéens…). Ces religions antiques ont-elles  quelque chose à dire à l’homme moderne du 21ème siècle, qu’il soit athée, agnostique ou religieux ?

Seuil-01-séquence-11 Veilleurs de l'Histoire, Élie

L'originalité du prophète biblique, différent du prophète païen (convocation) s'enracine dans l'histoire. Il est le témoin, souvent isolé, de l'histoire du salut au sein d'un peuple toujours menacé par le paganisme.

Dans l'épisode du Prophète Élie au mont Carmel (1 R 18), où les Baals sont discrédités par le Dieu d'Israël, un pas de plus est franchi dans la foi en YHWH.

"Le Dieu de l'alliance valait bien les Baals".

Désormais, on ne prie pas seulement YHWH Sabaot, pour la victoire, mais aussi pour l'agriculture, la médecine, domaines usuels des Baals.

Seuil-01-séquence-9-Genèse 2

Une petite suite (101-102) introduit le thème de la création: si Israël utilise le langage mythique, c'est pour dire son histoire, et évoquer l'intervention d'un Dieu sauveur. Les dias (103-104) renvoient à (113-117): histoire partagée, événements de salut. Ainsi Genèse 2 raconte comment Israêl a pensé son origine.

Seuil-01-séquence-8-Royaume

L'homme qui ramasse des olives (92), le paysan de la plaine voit les ambiguïtés de la réussite du roi, de l'installation. C'est la relecture de l'histoire de la royauté: ne retombons-nous pas dans ce que nous avons fui ? Mais en même temps, c'est un temps de gloire (93.94.95) : les douze tribus sont unies. Voilà l'idéal que plus tard on voudra retrouver.

Seuil-01-séquence-7-Assimilation-Rejet

Ici, les images sont modestes et le texte essentiel. Il n'y a pas de musique.

La dia 73 en fondu enchaîné avec le Sinaï de la séquence précédente, nous indique que cette alliance ne fut pas la conquête glorieuse du récit de Josué, mais une infiltration progressive, marquée par une succession d'assimilations et de rejets (livre des Juges). Nous entrons dans un défilé étroit et sombre et les dias suivantes disent l'âpreté et les difficultés de cette installation. Dans le monde réel, cananéen, on tente de s'assimiler, de s'intégrer... Mais une séparation demeure : les chemins tracent comme une ligne de démarcation : nous ne sommes pas d'ici...

Après une ascension, celle du Credo qui se bâtit petit à petit pour devenir un Sinaï, on retrouve les grands paysages, comme un pays à conquérir, à recevoir, comme une entrée en "Terre promise".

Pages