Séquence 05

session-18-seuil-04-séquence-05-L'Esprit-Saint

Dans cette séquence, le texte prime : on "attendait", "on n'osait pas croire". Les disciples encore blessés par leur propre lâcheté à l'heure de la Passion, s'ouvrent progressivement au don de la Résurrection. S'ils veillent et reçoivent tout de Dieu dans l'humilité, par le Christ, c'est l'Église qui naît, c'est la divinisation qui commence : le baptême en est le sacrement d'initiation.

  1. Que représente la fête de la Pentecôte ?
  2. Comment l'Esprit Saint signalait-t-Il déjà sa présence dans les Seuils de la foi ?
  3. Qu'en est-il en ce quatrième seuil, après Pâque ?
  4. L'Esprit Saint est-Il Dieu ?
  5. avec une telle mystique chrétienne, comment expliquer la présence du péché, aux premiers temps de l'Église ?
  6. Quelle y est la place de la Vierge Marie ?

session-12-séquence-3-05 Le Royaume est là ! Béatitudes

Le monde bascule. Le mystère indicible du Fils introduit dans une relation au Père.

Jésus, nouveau Moïse proclame les Béatitudes et annonce que le Royaume est là. Jésus est l'Époux;

l'Épouse, ce sont tous ceux qui accueillent l'annonce en pauvres.

Ce qu'espérait le courant isaïen se réalise aujourd'hui.

  1. Qu'entend-on par "pauvres", "affligés", "doux", affamés", assoiffés de justice", "miséricordieux", "coeurs purs", "artisans de paix" ... ?
  2. Quelle signification donner à l'expression "Bienheureux" ?
  3. Comment faut-il comprendre le "Royaume" ?
  4. Comment expliquer les réactions de rejet face à cette "bonne nouvelle" ?
  5. Les hiérophanies sont d'ordinaire tonitruantes... Comment se fait-il qu'à entendre Jésus, elles soient si paisibles ?
  6. Les béatitudes creusent un paradoxe insupportable entre bonheur et souffrance : "heureux ceux qui pleurent !" Qui peut recevoir de tels propos ?
  7. Elles placent devant des implications éthiques radicales qui obligent à un véritable bouleversement. Est-ce crédible ?